Participation en tant qu'interactions individuelles, utilisateurs et fournisseurs

From Burkina Faso ONSP

Jump to: navigation, search

La participation communautaire se situe d’abord au niveau individuel, cela se manifeste à travers l’utilisation des services de santé et aussi la contribution financière pour bénéficier des soins. La participation à l’échelle individuelle peut être appréciée à travers les différents indicateurs d’utilisation des services et du cout moyen des soins par habitant. Il est important de noter que le système actuel ne prend pas suffisamment en compte le niveau communautaire comme partie intégrante. Toute chose qui rend difficile, la coordination des interventions à base communautaire et leur valorisation dans la dynamique d’amélioration de la santé. Les prestations de soins telles qu’assurées ne facilitent pas une pleine participation du patient et de la communauté à la recherche et au maintien de la santé. La communication soignant-soigné reste insuffisante et les soins sont quasiment centrés sur la maladie, omettant souvent de prendre en compte l’’ensemble des déterminants pour aboutir à une santé durable. Certaines insuffisances constatées dans nos services telles que l’insalubrité, le faible développement du volet promotion sociale et la faible participation communautaire constituent aussi des facteurs défavorables à la santé.

Les Fonctions et les problèmes structurels

La vision de la santé communautaire s’inscrit parfaitement dans le processus de communalisation intégrale en cours au Burkina Faso, depuis 2006. La décentralisation a abouti en 2009 au transfert de compétences aux communes de l’ensemble des formations sanitaires du premier échelon à l’exception des centres médicaux (y compris le patrimoine). Les compétences transférées confèrent ainsi aux collectivités territoriales la responsabilité de la gestion des services de santé de base .

Comité villageois de santé

Les comités villageois de santé ont été mis en place après la révision des textes. A ce jour aucune évaluation n’a été réalisée dans ce sens. Les agents de santé à base communautaire Dans la mise en œuvre des services à base communautaire, la contribution des ASBC a été et reste importante. L’ASBC est une femme ou un homme sélectionné dans et par sa communauté. Tous les autres aspects qui concernent l’ASBC sont déclinés dans le document de profil de l’ASBC élaboré par le Ministère de la santé en 2014.

En théorie, les services offerts par les ASBC sont :

• curatifs qui font intervenir les agents de santé et des connaissances sur la prise en charge des maladies,

• préventifs et promotionnels qui agissent sur les facteurs de risque découlant des déterminants sociaux de santé et pour lesquels l’implication des populations, des professionnels du développement communautaire sont nécessaires,

• administratifs et de gestion qui soutiennent la mise en œuvre des différents paquets de services .

L’état des lieux des services à base communautaire

Cette situation sera décrite à travers le paquet d’activités de l’ASBC et sur la base des travaux de l’analyse de la santé communautaire au Burkina Faso. Il est ressorti que la mise en œuvre des activités des ASBC est centrée sur les domaines d’activités préventives et promotionnelles. Le volet curatif étant très peu développé. Mais, il faut reconnaître qu’il s’agit d’une longue liste d’activités très prenantes dont la mise en œuvre par des ASBC peu instruits n’est pas évidente. La couverture géographique des SBC est caractérisée par la disparité entre les districts sanitaires d’une part et au sein des districts d’autre part. Les populations proches des formations sanitaires sont exclues par certains programmes. Au niveau de l’accessibilité financière, les SBC sont pour la plupart fournis gratuitement. Quelques-uns sont subventionnés et nécessitent une contribution des populations, dans le cadre de la distribution à base communautaire (DBC) des contraceptifs et des soins curatifs du paludisme, des IRA et de la diarrhée. Leur supervision reste globalement inégale ou absente et se fait en fonction des programmes verticaux de santé mis en œuvre au sein du Ministère de la santé.

Dans la perspective d’améliorer la santé des populations à travers les interventions à base communautaire, le gouvernement a décidé du recrutement de deux ASBC par village, dès lors le processus de recrutement a été enclenché. A ce jour le recrutement et terminé et les ASBC ont bénéficié d’une formation sur les thèmes devant leur permettre de mener à bien leurs activités.