Organisation du financement de la santé

From Burkina Faso ONSP

Jump to: navigation, search

Le financement du secteur de la santé au Burkina comme dans la plupart des pays en développement repose principalement sur cinq principaux acteurs constitués des ménages à travers les paiements directs, des apports extérieurs bilatéraux et multilatéraux, du budget de l’Etat, des ONG et Fondations internationales, des assurances et les entreprises.

La Dépense totale de santé (DTS) du Burkina s’élève à 379,7 milliards FCFA en 2015. Elle a connu une croissance de 3% entre 2014 et 2015. La dépense de santé par habitant est estimée à 21 141 FCFA, soit environ 38 USD. Ce niveau de dépenses reste en deçà de la cible fixée par l’OMS qui est de 54 USD, soit environ 29 700 FCFA.

La couverture de l’assurance maladie étant faible, les ménages restent la principale source de financement, notamment à travers les débours directs qui représentent encore environ 34,2% de la dépense totale de santé en 2015. Il faut souligner que cette couverture d’assurance maladie relève essentiellement du secteur privé. Néanmoins, l’Etat assure la subvention d’un certain nombre de prestations.

La contribution de l’Etat et celle des partenaires techniques et financiers au financement de la santé ont été estimées respectivement à 26,6% et 26,8%. La part du budget de l’Etat allouée au secteur de la santé a connu une baisse, passant de 12,7% en 2014 à 12,6% en 2015. Cette baisse est imputable à la crise politique qu’a connue le pays en 2014 ayant entrainé des difficultés de mobilisation des ressources en 2015. Des efforts restent à faire par le Burkina pour respecter l’engagement pris par les Chefs d’Etat de la CEDEAO pour allouer au moins 15% du budget de l’Etat au secteur de la santé. On note une amélioration de la contribution des ONG/Associations et des entreprises dans le financement de la santé ces deux dernières années. Leur contribution dans la dépense courante de santé est passée de 9,2% en 2014 à 9,5% en 2015.

Flux de financement du système de santé du Burkina Faso.PNG

Source : Rapport des comptes de la santé Burkina 2011-2012

Figure 5: Flux de financement du système de santé du Burkina Faso