Fournisseurs de soins de santé publics et privés

From Burkina Faso ONSP

Jump to: navigation, search

Les structures de soins comprennent les secteurs sanitaires public, privé et traditionnel. La grande majorité des établissements sanitaires (83,4%) relèvent du secteur public. Les structures publiques de soins sont organisées en trois niveaux qui assurent des soins primaires, secondaires et tertiaires. En ce qui concerne le sous-secteur privé de soins, il est estimé à 358 structures composées majoritairement de structures à but lucratif (81,56%) et d’établissements confessionnels localisés essentiellement dans les villes de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. Des textes réglementant l’exercice privé des professions de santé sont adoptés.

Par rapport au sous-secteur de la médecine traditionnelle et de la pharmacopée nationale, le Ministère de la santé a intensifié son appui au cours de ces dix dernières années. Environ 30 000 acteurs exercent de façon autonome. Les acquis sont l’adoption de la politique nationale et de textes règlementant l’exercice de la profession, la mise en place d’un cadre de collaboration, l’encadrement des tradi praticiens de santé et la mise sur le marché des médicaments traditionnels homologués. En rapport avec le secteur pharmaceutique, l’approvisionnement en médicaments se fait prioritairement à travers la CAMEG pour le secteur public et les officines privées pour le secteur privé .